À la fin de cette année ou au début de l'année prochaine, 8 séances chez un psychologue ou un orthopédiste clinicien reconnu seront remboursées. Cette mesure s’applique uniquement aux adultes âgés de 18 à 64 ans, mais la ministre De Block espère rendre les soins psychologiques accessibles à tous ceux qui en auront besoin à l'avenir. 

Consultation psy

Budget limité

Le gouvernement a alloué 22,5 millions d’euros à cette mesure. Ce budget permettra de rembourser chaque année environ 120.000 personnes atteintes de troubles mentaux courants, pour un maximum de 8 séances chez un psychologue ou orthopédiste clinicien reconnu. Cette mesure ne concerne toutefois que les adultes âgés de 18 à 64 ans. Le budget actuel est en effet insuffisant pour financer un remboursement pour tout le monde. C'est pourquoi les autorités ont décidé de faire une distinction pour ce groupe dans un premier temps. 

Elargir aux personnes âgées, enfants et jeunes

Les adultes âgés de 18 à 64 ans ne sont bien entendu pas les seuls à avoir besoin d'un soutien psychologique. Les enfants, les jeunes et les personnes de plus de 65 ans ont également droit à des soins de santé mentale accessibles. C’est la raison pour laquelle la ministre De Block demande à toutes les parties concernées d’élargir et d’organiser l’offre de soins pour ces groupes à l’avenir. L'une des prochaines étapes consiste à libérer un budget supplémentaire pour étendre le remboursement aux personnes âgées, aux enfants et aux jeunes.

Plus d’infos