Pour les bénéficiaires d’une allocation de chômage : les indemnités sont calculées sur la base des indications fournies par la caisse de paiement d'allocation de chômage (syndicat ou CAPAC), et payées par la mutuelle. 

Pour les travailleurs salariés durant la première année d'incapacité (incapacité primaire) : les indemnités sont calculées sur la base du salaire brut avec un montant journalier maximum (équivalent à maximum 60% du salaire brut) et ce, en fonction de la situation familiale. 

Pour les travailleurs salariés à partir de la 2e année d'incapacité (période d’invalidité) : durant la période d'invalidité, les conditions de la situation familiale déterminent le taux d'indemnisation.

Pour les travailleurs indépendants, les indemnités, à un taux forfaitaire, varient selon la durée de l'incapacité de travail et selon que l'indépendant a mis fin à son entreprise ou non.