Prime de grossesse

Bébé s'annonce ! Pendant 9 mois, vous préparez sa venue en surveillant régulièrement votre santé et en achetant le matériel utile. C'est un bonheur qui engendre inévitablement des frais et Omnimut souhaite vous aider à y faire face.

Omnimut vous offre en exclusivité une allocation de grossesse d’une valeur de 100 euros pour vous aider à préparer la naissance.

Demandez votre remboursement

  1. Téléchargez le document ci-dessous ;
  2. Envoyez le nous complété.

Vous pouvez introduire votre demande d'intervention directement via My Omnimut ou via l'App mobile ; vous devez fournir le justificatif photographié ou scanné par vos soins, mais vous devez néanmoins conserver l'original durant 3 mois.

Condition d'octroi

Vous êtes en règle de cotisation complémentaire.

 

Prime et chèque cadeau naissance

Omnimut fête avec vous l’arrivée de votre enfant !

A l’occasion de la naissance ou de l’adoption d’un enfant, Omnimut vous offre une prime de 300 euros par enfant. De plus, Omnimut vous rembourse 40 euros pour l’achat de matériel dans un de nos centres Omnimut Shops.

Vous pouvez effectuer votre achat au plus tôt 3 mois avant la naissance et au plus tard 1 an après. En cas de naissance multiple, l'intervention est offerte pour chaque enfant.

Condition d'octroi

Vous êtes en règle de cotisation complémentaire.

Revenus de remplacement des salariés

Votre bébé va bientôt naître et en tant que salariée, intérimaire ou chômeuse, vous avez droit à un congé de maternité ainsi qu’à différents avantages.

Repos de maternité

Cette période comporte un maximum de 15 semaines (17 à 19 semaines en cas de naissances multiples) réparties en 2 périodes, pré- et postnatales.

Le congé prénatal se compose :

  • d'une semaine obligatoire avant la date de l'accouchement (non reportable)
  • de 5 semaines (ou 7 semaines en cas de naissance multiple) facultatives avant la date de l'accouchement.

Le congé postnatal se compose de 9 semaines obligatoires qui débutent le jour de l'accouchement et est éventuellement prolongé des semaines non prises en repos prénatal (de 5 semaines à 7 semaines en cas de naissance multiple). En cas de naissance multiple, la période de 9 semaines peut, à votre demande, être prolongée de 2 semaines au maximum.

Cas particuliers

Lorsque votre nouveau-né doit rester hospitalisé après les 7 premiers jours à compter de la naissance, le repos postnatal peut être prolongé de la durée de la période d'hospitalisation qui dépasse les 7 premiers jours sans dépasser 24 semaines.

La période de repos postnatal de 9 semaines peut, à votre demande, être prolongée d’1 semaine si vous êtes incapable de travailler durant toute la période de 6 semaines précédant la date réelle de l'accouchement, ou de 8 semaines en cas de naissance multiple.

Montant des indemnisations pour Repos de maternité uniquement

Pour une travailleuse sous contrat de travail:

  • 82% du salaire brut pendant les 30 premiers jours (non plafonné)
  • 75% du salaire brut plafonné à partir du 31e jour.

Pour une travailleuse hors contrat de travail et non chômeuse:

  • 79,5% du salaire brut pendant les 30 premiers jours (non plafonné)
  • 75% du salaire brut plafonné à partir du 31e jour.

Pour une bénéficiaire des allocations de chômage:

  • 60% du barème + 19,5% du salaire perdu pendant les 30 premiers jours.
  • 60% du barème + 15% du salaire perdu à partir du 31e jour.

Comment procéder ?

Vous devez déclarer le repos de maternité au moyen d'un certificat médical mentionnant la date présumée de l'accouchement et la date du début de repos de maternité.

En cas d'incapacité de travail survenue avant et continuant pendant les 6 semaines de repos prénatal (1 obligatoire + 5 facultatives), le repos de maternité sera calculé dès réception de l'attestation de naissance délivrée par l'administration communale.

Protection pour écartement

En fonction de la nature de votre travail, étant enceinte, vous pouvez être protégée contre certains risques pendant une période appelée «période d'écartement», définie par le médecin du travail. Si cela entraîne une perte de salaire, Omnimut peut être amenée à payer une indemnité au taux de 78,237% de votre rémunération perdue en cas d’écartement total.

Congé d'allaitement

Dans les mêmes conditions, en cas d’allaitement, vous pouvez également être protégée contre certains risques occasionnés par la nature de votre travail. Dans ce cas, le médecin du travail peut aussi prendre des mesures de protection pour vous.

Le congé d'allaitement est de 5 mois à partir de la date de l'accouchement, à l’expiration du repos de maternité, et pris en charge directement par la Mutualité au taux de 60% de votre rémunération perdue.

Tout repos d'allaitement conclu avec l’employeur mais non reconnu par le médecin-conseil ne sera pas indemnisé par la Mutualité.

Pour plus d’information, n’hésitez pas à vous connecter à My Omnimut.

Pauses d'allaitement

Si vous optez pour l’allaitement, vous aurez besoin d’une pause pendant les heures de travail, soit pour allaiter votre enfant, soit pour tirer votre lait.

Période maximale théorique de ce droit

La période totale pendant laquelle vous avez le droit de prendre des pauses d'allaitement est de 9 mois à dater de la naissance.

Durée de la pause d'allaitement

  • La pause d'allaitement est d'une demi-heure.
  • Le nombre de pauses (maximum 2 par jour) dépend du nombre d'heures de travail prestées par jour :
  • Moins de 4 heures par jour : 0 pause
  • Entre 4 heures et 7,5 heures par jour : 1 pause d'1/2 heure
  • A partir de 7,5 heures par jour : 2 pauses d'1/2 heure en une ou deux fois.

NB : chaque pause d'allaitement est incluse dans la durée des prestations de la journée de travail.

Omnimut Shop vous propose une gamme de produits allant du tire-lait aux langes en passant par des thermomètres infrarouges et ce à des conditions attractives.

Montant des indemnités

    La rémunération horaire moyenne devra être déterminée comme suit :

    52 x nombre d'heures de travail par semaine.

    Calcul de l'indemnité de pause d'allaitement

    L'indemnité de pause d'allaitement correspond à 82% du montant brut horaire non plafonné de la rémunération qui aurait été due pour ces pauses. L'employeur mentionnera sur l'attestation le salaire brut correspondant à UNE heure de pause d'allaitement.

    Conditions d'octroi

    • Vous êtes liée par un contrat de travail.
    • Le contrat de travail est réputé suspendu pour la durée de chaque pause d'allaitement, par tranches d’1/2 heure, avec un maximum d'une heure par jour.
    • L'octroi d'une rémunération n'est pas à charge de l'employeur.

    Comment procéder ?

    Vous devez avertir votre employeur 2 mois à l'avance par recommandé ou par écrit ; le double étant signé pour réception par votre employeur.

    Ce délai peut toutefois être réduit de commun accord entre vous et votre employeur.

    Le droit aux pauses d'allaitement est accordé moyennant la preuve de l'allaitement.

    La preuve de l'allaitement est apportée comme suit :

    • à partir du début de l'exercice du droit aux pauses d'allaitement au choix. Vous présentez soit une attestation de l'ONE ou de KIND EN GEZIN, soit un certificat médical ;
    • par la suite, pour le renouvellement mensuel du droit, vous remettez l'attestation ONE ou de KIND EN GEZIN ou un certificat médical.

    Congé de naissance

    En tant que salarié sous contrat de travail (travailleur ou intérimaire), vous avez le droit de vous absenter de votre travail à l'occasion de la naissance d'un enfant dont la filiation est établie. Vous pourrez choisir dix jours durant les quatre mois suivant la date de la naissance.

    Ce congé vous permet, en tant que père, de vous occuper de l'ensemble des démarches administratives relatives à la naissance. Omnimut a établi une liste des démarches à effectuer.

    Montants des indemnisations

    Pendant les trois premiers jours d'absence, vous bénéficiez du maintien de votre rémunération.

    Pendant les sept jours suivants, vous bénéficiez d'une allocation dont le montant est égal à 82% de votre rémunération plafonnée.

    L'indemnité sera allouée pour les seuls jours de congé qui coïncident avec des jours de travail.

    Comment procéder ?

    Après avoir averti votre employeur du souhait de bénéficier d'un tel congé, il vous faudra introduire votre demande auprès de nos services en fournissant un extrait d'acte de naissance. Nous vous enverrons ensuite une feuille de renseignements que vous devrez compléter et faire compléter par votre employeur avant de nous la retourner dans l'un de nos trois sièges.

    Revenus de remplacement des indépendants

    Voilà, votre bébé est sur le point d’arriver. Un temps de repos pour le choyer s’impose… En tant qu’indépendante ou conjointe aidante, vous avez droit à un congé de maternité. 

    Repos de maternité

    Vous pouvez prendre jusqu'à 2 semaines de repos prénatal facultatif par une période de 7 jours calendrier. Cette période commence donc, au plus tôt, 3 semaines avant la date présumée de l'accouchement et se terminent au plus tard 7 jours avant la date présumée de l'accouchement - ces 7 jours constituant la semaine de repos prénatal obligatoire.

    Depuis le 1er janvier 2017, le repos de maternité est de 12 semaines lors de la naissance d'un seul enfant et de 13 semaines pour une naissance multiple. Cette prolongation porte uniquement sur la période facultative.  La période obligatoire comporte toujours 3 semaines.

    Vous pouvez diviser votre congé postnatal facultatif en périodes de 7 jours calendrier. La période pendant laquelle le repos postnatal facultatif doit être pris est de 36 semaines à compter du premier jour qui suit les 2 semaines de repos postnatal obligatoire.

    Vous avez la possibilité d'exercer votre activité professionnelle normale à mi-temps pendant la période facultative de repos de maternité. Dans ce cas, la période facultative comporte maximum 18 semaines de repos de maternité à mi-temps ou 20 semaines en cas de naissance multiple.

    Pour plus d’information, n’hésitez pas à vous connecter à My Omnimut.

    Paiement des indemnités

    L'allocation de maternité est payée en deux tranches par l'organisme assureur:

    Période

    Naissance unique

    nombre de semaines

    Naissance multiple

    nombre de semaines

    Repos prénatal obligatoire

    1

    1

    Repos postnatal obligatoire

    2

    2

    Repos facultatif avec un maximum de  2 semaines de repos prénatal

    9 

    10 

    Total

    12 

    13 

    • la 1e tranche concerne le paiement de la période obligatoire de 3 semaines.
    • la 2e tranche concerne le paiement de la période facultative.

    Le paiement doit se faire au plus tard un mois après la dernière semaine des périodes visées.

    Comment procéder ?

    Vous devez introduire une demande à envoyer à votre organisme assureur. Cette demande doit mentionner:

    • la date présumée de l'accouchement
    • s'il s'agit ou non d'une naissance multiple
    • pour les semaines de repos prénatal facultatif, le nombre de semaines que vous désirez prendre et la période de ce repos.
    • pour les semaines de repos postnatal facultatif, le nombre de semaines que vous désirez prendre endéans les 36 semaines ainsi que les périodes de ce repos.

    Pour toute modification concernant le nombre de semaines de repos ou les périodes durant lesquelles il aura lieu après l'introduction de cette demande, vous devez avertir préalablement Omnimut.

    Vous devez également joindre à cette demande un certificat médical attestant de la date présumée d'accouchement et s’il s'agit ou non de naissance multiple.

    Attention

    Si vous ne fournissez pas à votre organisme assureur les renseignements mentionnés ci-dessus, on peut considérer que vous vous limitez à prendre les 3 semaines de repos obligatoire.

    Les montants financiers actualisés peuvent être demandés via e-mail.

    Calendrier de mise en paiement des indemnités d'incapacité primaire et de protection de maternité pour l'année 2019

    Document à télécharger

    Demande d'intervention - Allocation de grossesse

    Omnimut Club

    L'ASBL SAGES-FEMMES est une plateforme de coordination de soins périnataux. Celle-ci répond à vos questions et vous oriente vers une sage-femme en fonction de votre région et de vos besoins. 

     En tant qu’affilié Omnimut, vous bénéficiez de la gratuité des déplacements

    En savoir plus