Vous venez de décrocher votre premier emploi. C’est formidable et nous sommes heureux pour vous ! Pour autant, quelques démarches administratives s’imposent… Pensez-y une fois et puis, n’y pensez plus !

Jeune menuisier

Si votre emploi est à temps partiel, cela vaut la peine de vous inscrire comme demandeur d’emploi pour garantir vos droits sociaux tels que les allocations de chômage. En fonction de votre région, vous vous inscrirez chez ACTIRIS, Le Forem, VDAB ou ADG. 

Jusqu’à 25 ans, vous êtes couvert par la mutuelle de vos parents mais dès que vous travaillez ou que vous avez atteint l’âge de 25 ans, vous devez vous affilier vous-même à votre mututelle.  

C’est une assurance légalement obligatoire pour tous, pour pouvoir bénéficier de l’assurance soins de santé et d’indemnités. Elle offre une couverture de base pour le remboursement d’une partie de vos frais médicaux (honoraires du médecin, achats de médicaments sur prescription, etc…) et garantir une partie des revenus de remplacement en cas de maladie par exemple. En tant qu’employé, la cotisation est directement ponctionnée sur votre salaire et si vous êtes indépendant, vous cotiserez auprès de votre caisse d’assurance sociale. 

Outre l’assurance soin de santé, il est également obligatoire de souscrire une assurance complémentaire auprès de votre mutuelle. Celle-ci couvre une large palette de frais médicaux  allant de la prévention santé (contraception, sevrage tabagique, régimes, sports et bien-être, etc.) à l’aide à la personne (titres-services, transport) en passant par l’optique, la psychologie ou la grossesse, naissance/adoption, etc. 

Souvent, vos parents auront également souscrit une assurance hospitalisation. Vous pouvez poursuivre cette assurance en votre propre nom ce qui s’avère intéressant : plus vous souscrivez tôt, moins cela vous coûte ! Pensez-y, cette assurance permet un meilleur remboursement des frais non couverts par les assurances obligatoire et complémentaire. Si elle est offerte par votre employeur, vérifiez qu’elle propose des garanties et une couverture suffisante.  

Bon à savoir ! L’assurance Continuité se contracte pendant que l’on est employé et que l’on bénéficie d’une assurance hospitalisation de l’employeur. En cas de changement de situation professionnelle, l’assurance Continuité prend le relais… sans stage, et sans surprime. 

Omnimut est là pour vous conseiller au mieux en fonction de votre situation.  

Avec ces assurances, vous n’avez plus qu’à vous concenter sur votre nouveau défi professionnel ! Nous vous souhaitons une belle aventure !