Transport urgent en ambulance (service 100)

En cas de nécessité, vous pouvez faire appel à un service d'urgence en appelant le 100 ou le 112. On vous enverra une ambulance : ce type de transport est médicalisé et peut dispenser les secours appropriés. 

Dès 2019, les interventions des véhicules d'urgence seront facturées 60 euros pour tout le monde, en vertu d'une uniformisation de la tarification annoncée par la ministre de la santé. Ce forfait sera applicable quelque soit le lieu où le patient est pris en charge par les ambulanciers et quelque soit le nombre de km parcourus. L’assurance Hospitalia Plus intervient également, si vous y avez souscrit et si le transport est lié à une hospitalisation.  

Pour plus d'information, n’hésitez pas à contacter nos conseillers. 

    Conditions d’octroi 

    • Vous êtes en règle de mutuelle. 
    • Vous faites appel à une ambulance du service 100 ou assimilé. 

    Comment procéder ? 

    Le transporteur 100 établit une facture suivant le modèle officiel paru dans la réglementation en la matière, reprenant le caractère urgent du transport, les coordonnées officielles du transporteur, la date du transport, le nombre exact de kilomètres parcourus depuis le lieu de la prise en charge jusqu'à l'hôpital et les coordonnées de la personne transportée. 

    Transport de malades

    Lorsque votre état de santé nécessite un transport vers un lieu de soin, que ce soit planifié ou non, Omnimut vous aide par un complément au remboursement légal pour :  

    • Le transport non urgent :  

      • En ambulance : Omnimut rembourse 50% de la facture avec un plafond de 190 euros/transport. 
      • En véhicule sanitaire léger (VSL) et en transport de personne à mobilité réduite (TPMR) : Omnimut rembourse 50% du prix du transport avec un plafond de 190 euros par transport.  
    • Le transport par taxi : sur base du reçu du transport et d'un certificat médical précisant que votre état de santé nécessitait ce transport vers le lieu de soin, vous pourrez obtenir une intervention de 0,25 euro/km.

    • Le transport par le biais d’associations de bénévoles : sur base d'une facture de l'association de transporteurs, ainsi que d'un certificat médical précisant que votre état de santé nécessitait ce transport, vous pourrez obtenir une intervention de 0,25 euro/km aller-retour, calculée au moyen d'un logiciel de type « Michelin » ou « Mappy » sur base du trajet le plus court du domicile du patient au lieu de soin ou d'hospitalisation. Il est recommandé de demander un devis car les bénévoles peuvent parfois venir de très loin, et de vérifier s’il existe un moyen de transport moins coûteux.  Si vous optez pour ce moyen de transport dans le cadre d'un traitement de chimio, rayon ou dialyse, vous bénéficiez de 0,09 euros supplémentaires.

    • Une intervention équivalente au transport «bénévoles» sera accordée pour un transport par an effectué vers un lieu de court séjour ou de convalescence (ou vacances organisées par télé-secours vacances) sur accord préalable du service social. 

    • Le transport en hélicoptère médical : 500 euros maximum pour un transport en hélicoptère médical. 

    Conditions d’octroi 

    • Vous êtes en règle de cotisation pour les services complémentaires.
    • Vous fournissez les documents adéquats. 
    • Vous n’avez pas atteint le plafond de 745 euros/an (tous types de transports confondus, hors hélicoptère). 
    • L'intervention éventuelle de l'assurance obligatoire est déduite du remboursement complémentaire.

    L'intervention n'est octroyée qu'au patient transporté (et non aux accompagnants). 

    Transport pour dialyse

    Conditions d’octroi 

    • Vous êtes en règle de cotisation pour les services complémentaires.
    • Vous fournissez les documents adéquats. 
    • Vous n’avez pas atteint le plafond de 745 euros/an (tous types de transports confondus, hors hélicoptère). 
    • Si vous optez pour un transport par une association de bénévoles, Omnimut vous offre un complément de 0,09 euros/km en plus des 0,25 euros/km remboursés par l'Inami.

    L'intervention n'est octroyée qu'au patient transporté (et non aux accompagnants). 

    Comment procéder ? 

    • Vous fournissez l'annexe 53 ou 54 (modèle prévu par la loi, reprenant les dates et lieu des séances). 

    • Le tarificateur calcule ou vérifie la distance réelle parcourue entre le lieu de prise en charge et le lieu de la dialyse. 

    • Vous fournissez le reçu du transporteur bénévole mentionnant les dates de transport et les lieux de prise en charge et de soins.

    Transport pour Chimio- et Radiothérapie 

    La dialyse rénale est un traitement lourd à assumer car répétitif et long. Même si dans certains cas vous pouvez effectuer la dialyse à domicile, il se peut que vous deviez la réaliser à l'hôpital et ayez besoin d’un moyen de transport pour vous y rendre. Il peut s'agir d'un véhicule personnel, d'un transport en commun, d'une association de transporteurs de malades ou encore d'un taxi. 

    L'assurance obligatoire prend en charge l'intervention des frais de transport, mais il est souvent compliqué de mettre en place une solution adaptée à votre situation géographique, familiale ou médicale. N’hésitez pas à demander conseil auprès du service social ou d’Omniroad au 04 344 88 88

    Si vous optez pour un transport par une asociation de bénévoles, Omnimut vous offre un complément de 0,09 euros/km en plus des 0,25 euros/km remboursés par l'Inami.

    Montant des indemnités 

    L'assurance obligatoire rembourse un trajet aller-retour maximum par jour. 

    Pour le transport individuel : 

    • 100% du prix du voyage en transport en commun, 2e classe (train, tram, bus, métro ou un combiné de ces transports) ;
    • 0,25 euro/km avec un maximum de 2x30 kilomètres pour l’aller-retour (sauf cas particuliers). 

    Pour le transport en groupe (plusieurs patients utilisent le même moyen de transport pour aller au centre de dialyse) 

    • 0,25 euro/km en fonction des distances parcourues avec un maximum de 2x60 kilomètres pour l’aller-retour. 
    • C’est le patient dont la résidence est la plus éloignée du centre qui perçoit le remboursement. L’assurance obligatoire qui rembourse doit éventuellement informer les assurances obligatoires des autres patients. 

    Pour le transport pour les «consultations de contrôle » : dialyse à domicile 

    Ce sont les mêmes remboursements que pour les déplacements vers un centre de dialyse (en individuel ou en groupe). 

    Comment procéder ? 

    • Vous fournissez l'annexe 53 ou 54 (modèle prévu par la loi, reprenant les dates et lieu des séances). 
    • Le tarificateur calcule ou vérifie la distance réelle parcourue entre le lieu de prise en charge et le lieu de la dialyse. 
    • Vous fournissez le reçu du transporteur bénévole mentionnant les dates de transport et les lieux de prise en charge et de soins.