Vous souhaitez consulter un médecin, soit parce que vous avez un souci de santé, soit tout simplement pour vérifier si tout va bien. Il existe plusieurs catégories de médecins et différents modes de remboursement.
 

rendez-vous médecin

Le prestataire

Médecin généraliste

Le médecin généraliste peut être en formation, accrédité ou non, conventionné ou non... Cela n'indique pas de compétence particulière, mais un statut pouvant influer sur les honoraires et remboursements.

Le Dossier Médical Global (DMG) 

Vous pouvez désigner votre médecin généraliste comme détenteur de votre Dossier Médical Global (DMG). L'ouverture de ce dossier permet de centraliser vos données médicales et de diminuer le ticket modérateur auprès du médecin gestionnaire de votre DMG.  

Grâce au DMG, la réduction des tickets modérateurs est étendue aux visites à domicile pour les personnes âgées de plus de 75 ans ou les malades chroniques

Médecin spécialiste

Le médecin spécialiste est consulté, souvent sur conseil du médecin généraliste, pour gérer un problème spécifique (dermatologue, gynécologue...). Si votre médecin généraliste vous y envoie, vous pourrez bénéficier d'une réduction dans certains cas. Les honoraires sont libres mais ils peuvent varier selon la qualification ou le statut du médecin et l'endroit ou le moment de la consultation.

Le remboursement

Attestation de soins

  • Le patient paie le dispensateur des soins, qui lui remet une attestation de soins sur laquelle sont mentionnée(s) la (les) prestation(s) effectuée(s). La couleur de l'attestation de soins varie selon la spécialité du prestataire (blanche pour les médecins, orange pour les dentistes, bleue pour les kiné, infirmiers, logopèdes...) et le lieu de prestation (verte pour les soins dispensés en polyclinique ou sprl).
  • Le patient s'adresse ensuite à son organisme assureur pour obtenir le remboursement. Celui-ci est souvent partiel : une intervention personnelle, appelée ticket modérateur, reste à sa charge. Le médecin peut également demander un supplément d'honoraires, souvent lorsqu'il a choisi de ne pas adhérer à la convention médico-mutuelliste (médecin “non-conventionné”).
  • NOUVEAU : Grâce à E-Attest plus d’attestation sous format papier après avoir effectué le paiement chez votre médecin généraliste. À la fin de la consultation, le médecin introduira les données nécessaires (code de nomenclature, montant de la consultation, etc.) dans un espace sécurisé. Avant d’arriver à la mutualité, les données seront vérifiées afin d’être directement renvoyées au médecin si des erreurs sont constatées. Si l’attestation est correctement remplie, elle sera presque instantanément envoyée à votre mutualité qui pourra effectuer le remboursement. 

Tiers payant

Sous certaines conditions, le prestataire applique le système du « Tiers-payant », c’est-à-dire qu’il facture directement ses prestations à l’organisme assureur et réclame au patient sa « quote-part » ou le « ticket modérateur ».   

Maisons médicales

Les maisons médicales, quant à elles, fonctionnent sur base d’un abonnement à certaines prestations (médecins généralistes, kiné, infirmière…). La mutuelle paie un montant mensuel à la maison médicale ; le patient ne paie rien mais ne reçoit pas d’attestation en vue d’un remboursement (sauf s’il consulte des prestataires non disponibles à la maison médicale ou non couverts dans son abonnement).

Demandez votre remboursement

Le médecin délivre, après sa consultation ou sa visite, une attestation de soin sur laquelle figure le code de la prestation effectuée. Vous y apposez une vignette et la remettez à Omnimut afin d'obtenir l'intervention de l'INAMI. Les vignettes sont disponibles gratuitement en nos agences ou dans My Omnimut.

Conditions d’octroi 

  • Veillez à avoir un dossier de mutuelle en ordre.
  • Faites ouvrir un Dossier Médical Global (DMG) chez votre médecin traitant.
  • Veillez à ne pas dépasser le délai de prescription (2 ans) pour demander votre remboursement. 

Calcul de vos remboursements 

Le montant des honoraires et le remboursement varient en fonction des prestations (codes, nomenclature), du type de prestataire (médecin généraliste recyclé ou non, accrédité ou non, stagiaire, médecin spécialiste, médecin conventionné ou non…) et du statut du patient (BIM, malade chronique, Maximum à facturer…). 

Contactez-nous